Œufs de grenouille

Mise en couleur BD

Voici la première case du petit conte en BD que j’avais démarré la semaine dernière.

Après avoir scanné mes planches A3 à 600 Dpi, j’ai réduit mon format à l’échelle d’une feuille de papier classique pour pouvoir travailler sur un fichier pas trop lourd.

J’ai retiré en premier les restes du crayon bleu en ne gardant que les tracés noirs. Au passage j’ai fermé les formes qui n’étaient pas closes pour pouvoir gagner du temps avec la baguette magique. Pour mettre en couleur je sélectionne une ou plusieurs parties de ce vitrail numérique et j’utilise la fonction remplissage de la palette graphique.

Bien entendu ce n’est pas si simple, il y a des ombres, des brillances, des petits effets. Chaque élément est sur un calque différent, j’essaye d’être raisonnable pour ne pas saturer la mémoire.

Cette première case va me servir de référence couleur pour la suite de ma BD, je devrais aller plus vite après.

Toute plante ou animal qui se reconnaitrait ne serait que le fruit du hasard. Aucun végétal n’a été maltraité lors de la séance de croquis…

7 réflexions sur « Mise en couleur BD »

  1. C’est une très belle palette de couleurs, quoique un peu froide.
    Tu as prévu quelques touches de jaunes ou d’oranges ? Sinon tu peux « oranger » tes marrons !
    Sinon, tu peux aussi oublier mon commentaire et assumer ta « fraîcheur » !

    1. Oui tu as parfaitement raison Thierry, l’ambiance est un peu froide.

      C’était le bon moment pour me faire la remarque, je n’ai que quelques calques à changer sur cette première case.

      Il est clair que je laisserais une dominante froide avec les couleurs du marais, mais la tonique qui est sur le personnage principal n’est pas assez marquée en chaleur.

      C’est une nouvelle palette que j’expérimente, alors c’est important pour moi d’avoir des avis.

      Merci,

      Yann

  2. Décidément, ça donne envie de te lire nous racontant ta démarche. C’est vrai que les couleurs sont froides, moi c’est la feuille de nénuphar du premier plan qui me chiffonne mais on voit bien que le personnage avance vers un monde plus chaleureux, non? La feuille pliée de droite fait un beau contraste.

    1. Oui c’est vrai que j’ai démarré ma planche avec des couleurs trop froides.

      En fait je voulais réaliser de gros contrastes de température, mais mon personnage n’était pas assez chaud en violet.

      Sur vos conseils, j’ai donc changé le violet par du orange.

      J’espère que cette fois cela sera plus équilibré.

      Voici ce que cela donne :
      Retouches chromatiques

      Je pense qu’il faudra certainement que j’accorde en orange la couleur des œufs. Cela contribuera a réchauffer le premier plan.

      Merci Claire et Thierry pour vos lumières 🙂

  3. Bonsoir Yann et merci de ton passage chez Canardjaune . Si tu souhaites prendre en photo « Le Stenocarpus ou roue de feu » il te faut passer dans les jardins de Monaco au mois d’octobre . Si ce n’est pas possible pour toi , n’hésite pas à prendre mes photos pour tes dessins . Je te les offre bien volontier . Tu fais de jolis croquis de plantes . Bravo . Mes amitiés et bonne soirée

    1. Bonjour Canardjaune,

      Tu as deviné que mon grand plaisir était de déambuler dans les jardins pour prendre des photos.

      J’aime particulièrement les protéas, le Stenocarpus est très particulier, je ne connaissais pas et cela vaut le détour.

      Merci de ta visite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.