Détail du tableau

Exposition au salon des Arts en mai à Saint-Quentin

Voilà, nous y sommes, mon tableau de Trachycarpus fortunei est terminé.

Notre association La Lanterne à BD est invitée comme de nombreuses autres associations au Salon des Arts à une exposition sur les thèmes des ombres et lumières en Picardie, la musique et le lin.

Un événement organisé du 5 au 17 mai 2015 par la Ville de Saint-Quentin, Majuscule et Chassis France au Palais de Fervaques.

Je présente lors de ce salon deux tableaux : Un sur le Lin, l’autre sur ce Trachycarpus fortunei qui pousse à l’extérieur ici et fait de superbes explosions florales (un détail du tableau est présenté en tête d’article).

Je n’ai finalement pas modifié l’encadrement de mon tableau, car le palais qui abrite cette exposition est un bâtiment à colonnes dans un style IIIème république. Je pense que ce cadre mouluré devrait bien se poser dans ce décor.

J’aurai bientôt l’occasion de publier des photos de l’installation notamment après la Nuit des Musées, le 16 mai ce qui devrait être un moment très convivial.

Salon des Arts
Salon des Arts

 

Voici mes deux tableaux accrochés, merci à Celadone pour la photo et l’installation lundi dernier :

Installation au Salon des Arts
Installation au Salon des Arts

 

Pendant l’exposition je me suis lancé dans le croquis de l’escalier d’honneur, bon c’est pas ce qu’il y a de plus facile à dessiner…

Croquis de l'escalier d'honneur du Palais de Fervaques
Croquis de l’escalier d’honneur du Palais de Fervaques

 

L'escalier de Fervaques après une deuxième séance de croquis.
L’escalier de Fervaques après une deuxième séance de croquis.

 

Escalier de Fervaques à l'aquarelle
Mise en place de l’aquarelle lors de la 3ème séance.

 

Réglages des ambiances de l'escalier
Réglages et amplification des ambiances colorées, après la fin du salon.

3 réflexions sur « Exposition au salon des Arts en mai à Saint-Quentin »

  1. Merci à vous deux,
    C’est vrai je suis vraiment content d’exposer . J’aime beaucoup mon tableau, mais c’est quand même important qu’il soit montré au public et reçoive une critique.

    On n’a jamais le même regard sur ses propres créations que sur les toiles des autres, c’est souvent un piège qui gène pour obtenir un meilleur résultat.

    On a beau regarder la peinture dans un miroir ou laisser reposer pour y revenir plus tard, certains éléments restent familiers.

    C’est vrai Bbuissonnière que cela fait loin depuis la Bretagne, mais je crois que Cathline est encore plus éloignée que toi 🙂 Je vous remercie de tout coeur pour m’avoir soutenu lors de l’élaboration de ces tableaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.