Anax imperator

Æschne et Sympétrum rouge sang sur les chemins du marais d’Isle

C’est  en regardant distraitement des petites baies sur le bord du chemin que j’ai aperçu ce qui ressemblait à une grande libellule bleue et verte :

Un Æschne que j’avais déjà vu avant au Château de Chaumont-sur-Loire. Cette fois c’est au marais d’Isle de Saint-Quentin que la rencontre a eu lieu.

Æschne- dessus
Æschne – dessus

Comme la dernière fois, j’ai eu l’occasion d’approcher à quelques centimètres la belle bleue, ce qui ma permis de prendre plusieurs photos. Je pense que c’est un mâle (à confirmer).

Æschne- Appendices
Æschne – Appendices

Un peu plus loin et toujours au bord du chemin, c’est une tâche rouge qui a attirée mon attention : Un Sympétrum rouge sang.

Sympetrum sanguineum
Sympetrum sanguineum

J’avais sur moi un petit appareil photo, il avait un meilleur objectif macro que mon smartphone. Sans l’immobilité des deux Odonates, mon appareil n’aurait servi à rien.

En général ces insectes passent à toute vitesse à coté de nous avec un bruit de vibration, il restent sur une zone de marais en faisant leur petite ronde comme un hélicoptère miniature.

8 réflexions sur « Æschne et Sympétrum rouge sang sur les chemins du marais d’Isle »

  1. C’est toujours un plaisir de pouvoir détailler ces grosses aeshnes qui aiment bien se pendre comme ça dans la végétation! et c’est curieux que souvent on passe à côté sans les voir! je crois qu’elles attendent un peu de soleil pour pouvoir se réenvoler!

  2. C’est vrai que c’est étrange de pouvoir leur tourner autour sans quelles bougent. Je me suis demandé si elles n’avaient pas un problème de santé. Mais tu as sans doute raison, elles attendent tranquillement le bon rayon de soleil.

    Après ton identification, je rectifie mon titre, ce ne serait donc pas un Anax empereur, mais l’Æschne. J’ai juste un petit guide pour les insectes, merci d’avoir signalé cette erreur.

  3. bonsoir Yann magnifique ces libellules au jardin beaucoup de demoiselles et l’autre jour j’ai vu passer une énorme libellule mais elle ne s’est pas posée donc pas de photo ! dommage ! pour en revenir aux lotus ce n’est pas à côté de chez moi (vaucluse) mais dans le 06 à 300 kms mais j’y vais souvent car j’y ai ma famille j’espère que l’année prochaine je ne râterai pas le moment ou l’étang est entièrement recouvert de fleurs, cette année tout est retard et j’aurai dû en tenir compte pour la date ! prochain article demain chez moi le gloriosa je ne sais pas si tu connais ! bonne semaine bises Cathline

    1. Bonjour Cathline,
      Effectivement ça fait un bout depuis chez toi 🙂
      Le Gloriosa fait parti de mon top 10 de mes fleurs préférées, mes parents étaient fleuristes, j’ai donc eu souvent l’occasion d’en voir, notamment le 1er mai avec le muguet. C’est une plante de la famille des Colchicacées, elle est importée d’Afrique du sud.

      Concernant les deux insectes qui se trouvent dans cet article, je dois préciser que ce ne sont pas des libellules au sens strict. J’essayerais de prendre en photo de vraies libellules, mais je pense que cela va me demander plus d’équipement qu’un smartphone ou un petit appareil photo.

      A suivre…

    1. Merci beaucoup Claire,

      C’est important de ne pas laisser trainer des bêtises sur Internet.

      Voici donc une photo en macro de notre probable Æschne bleue, avec ce petit portrait c’est sans doute plus facile à préciser :

      Aechne bleue

  4. Mes enfants n’ont pas peur des insectes sauf des libellules. Cet été on en a vu des magnifiques, bleues… mais c’était accompagné de courses digne du 100 m des championnats du monde ! Dommage ! Quant à Chaumont, j’y suis allée il y a deux ans…. J’ai beaucoup aimé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.