Préparation du Wasabi

Culture et préparation du wasabi

Le wasabi est un condiment japonais qui se présente souvent sous la forme d’une pâte verte de la taille d’une noisette sur le rebord d’une assiette de sushis.

Le goût est aussi fort que la moutarde, il est donc recommandé d’en diluer un peu dans la sauce pour commencer. Cette épice est généralement présente dans un sushi ou un maki pour jouer avec les saveurs du poisson.

Je vais faire un peu de cuisine pour expliquer, même si je laisse ce genre culinaire à Colibri.

Préparation : 

La racine est frottée sur une râpe (ici une râpe traditionnelle en peau de requin), on obtient une pâte qui doit être consommée juste après. La préparation pique un peu les yeux, il faut donc être prudent. Il est possible d’utiliser également les feuilles qui ont un goût proche.

La plante :

Le Wasabi japonica pousse à l’état sauvage le long de petits cours d’eau vive au Japon. Mais bien entendu il y a un mode de culture plus industriel pour fournir la demande.

Le wasabi est une plante de la famille des Brassicacées ou crucifères, les fleurs ont effectivement 4 pétales en forme de croix.

En Europe le raifort peut servir de remplaçant épicé, même si le goût n’est pas tout à fait le même.

 

Photo prise sur un stand de démonstration culinaire  à Japan Expo.

4 réflexions sur « Culture et préparation du wasabi »

  1. j’ai mis un moment à comprendre ce qu’était cette espèce de cactus au milieu de la photo et la mare verte à sa base… Ca y est, j’ai compris ! 😉
    Du coup, ça m’a bien plu comme article (sauf la peau de requin…).

    1. Bonjour Claire,

      C’est vrai que la photo ne rend pas très lisible la plante. Je vais mettre une vue de détail.

      Pour ce qui est de la peau de requin, je ne sais pas si le mode de présentation est historique, ou si la pratique est courante. Mais tu as raison, comme on nous l’a appris à l’école : Quand un prédateur est supprimé, c’est l’ensemble de la pyramide alimentaire qui trinque.

      Wasabi  sur sa planche

    1. Tu as raison Bretagne il ne faut pas en abuser.

      Bon je dois apporter de toute manière des précisions.
      C’est un produit vraiment naturel, vu que le wasabi n’est mélangé qu’avec de l’eau lors de la préparation (je viens de demander au restaurant japonais du coin).

      Voilà à quoi ressemble les boulettes de wasabi pour ceux qui n’ont n’en jamais vu.
      Le truc vert au bord de l’assiette ce n’est pas de l’avocat (on vous aura prévenu) 🙂

      Boulettes de Wasabi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.