Marais en hiver

Le marais d’Isle en hiver

Cette réserve naturelle est un peu particulière, elle est cernée par une ville. Quelques chemins pour les visiteurs bordent discrètement ses contours en offrant en été quelques angles de vue dans une végétation dense.

La ville reste invisible, mais chaque heure le bruit sourd d’une cloche parvient à traverser la masse naturelle, c’est très particulier.

On imagine parfois pouvoir passer au milieu des taillis, faire un « raccourci » mais c’est une très mauvaise idée.

En hiver notre vision gagne de la distance, suffisamment pour comprendre que ce marais est un labyrinthe naturel ou l’eau succède à des rives instables, un lieu interdit.

C’est le royaume des oiseaux et autres petites bêtes qui y trouvent un parfait refuge. Ils viennent parfois nous voir, pour la photo ou quelques miettes de pain.

Mousse après la neige
Mousse après la neige
Oeuf sur le chemin
Oeuf sur le chemin
Prêle en décomposition
Prêle en décomposition

5 réflexions sur « Le marais d’Isle en hiver »

  1. Merci Thierry,
    Il y a un parcours qui part de la fermette pour aller vers Morcourt, certaines berges proches du chemin ont été arasées pour donner une seconde chance aux graines rares enfouies sous la tourbe (enfin c’est ce que j’ai cru comprendre). En attendant, cela ouvre certaines perspectives inhabituelles.

  2. Bonjour Yann ! merci de ta visite ! pas de marais vers chez moi ! ou je n’en connais pas ! il y en avait un peu partout il y a des années mais ils ont été asséchés ! pour y faire des constructions ! c’est quand même dommage ! bon week end bises cathline

  3. je ne suis pas si aventurière que ça ! pour l’essaim de guêpes, c’était l’occasion qui a fait le laron comme on dit, je l’ai vu tout à fait par hasard, mais je ne me suis pas trop approchée car en plus je suis allergique aux piqûres ! bonne journée bises cathline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.