Archives pour la catégorie Carton à dessin

On y trouve mes aquarelles, des décors et bien d’autres choses…

La saison des fleurs de citronnier

 

C’est un projet qui date de plusieurs années : prendre en photo puis dessiner une fleur d’agrume.

On trouve très facilement des oranges ou des citrons sur le marché, mais pour voir en vrai les fleurs de la famille des rutacées, c’est une autre affaire…

Le mieux est de posséder un petit citronnier ou un oranger en pot.

C’est pas forcément facile, car les agrumes ne supportent pas de rester en intérieur, il est préférable de les laisser dehors et les couvrir en hiver que de les rentrer dans un intérieur chauffé. Bien entendu une serre froide est bien adapté mais on n’a pas tous les moyens de Louis XIV.

Une fois passé l’hiver, on obtient au mois de juin des fleurs très parfumées, mais fragiles. La corolle et les étamines vont tomber assez rapidement. Quand le pistil commence à gonfler,  c’est que le citron est en formation, on peut alors récupérer les pétales avant qu’il ne tombent, cela permet de parfumer du thé.

Pour réaliser mon illustration, j’ai opté pour un cadrage réalisé à partir d’une photo, un citron et une feuille en guise de documentation.

Voici le résultat réalisé avec de l’aquarelle (en tubes et en godets) et des crayons de couleurs.

Aquarelle de citronnier

J’expérimente en ce moment l’aquarelle en tube, cela permet d’avoir des teintes plus saturées sans devoir multiplier les couches.

Au final j’ai très peu utilisé le jaune citron pour cette aquarelle !

Dessiner un âne au crayon de bois

Dessiner des animaux n’est pas chose facile, surtout les chevaux et les ânes.

Les articulations des pâtes sont en partie intégrés dans le corps, si on part sur la base des articulation humaines, on ne s’y retrouve pas.

J’ai eu l’occasion ce weekend de voir quelques ânes, ce qui m’a permis de les prendre en photo sous différents angles afin de pouvoir réaliser ce dessin.

J’ai appris à ce sujet que certains on cette tâche longue qui descend sur la pâte, comme un zèbre mais avec une seule zébrure.

Carnet de croquis sur la paille

 

Un enfant s’est mis à souffler des bulles sous la pluie…

Il y a quelques semaines lors d’un festival il s’est mis à pleuvoir des cordes.

C’était dans un petit village il y avait une bonne ambiance et personne ne s’est arrêté de faire la fête vu qu’on était bien abrité.

C’était déjà un peu surréaliste toute cette pluie et la bonne humeur des gens, mais ce n’était pas suffisant pour rendre cette scène étrange.

Un enfant s’est mis à souffler des bulles sous la pluie…

Les bulles volaient au milieu de la cour comme si la pluie n’existait pas, ce n’était pourtant pas la petite pluie fine mais des trombes d’eau comme on en a tous vu ces dernières semaines.

On pouvait sentir que les gouttes étaient dans cette masse d’eau car elles vibraient et pourtant elles n’éclataient pas…

Leur vol semblait ralenti, mais continu en allant parfois vers le haut alors que n’importe quelle feuille de papier traversant cette cour aurait été plaquée immédiatement au sol.

Il y a sans doute une explication à tout cela, mais en ce qui me concerne je sèche…

En attendant je vous livre ici une des dédicaces que j’ai réalisé à Amiens sur la même page que Celadone vu que c’est un album collectif (moi j’ai fait les nénuphars et la grenouille).

Dédicace Bulles

Amiens, quartier Saint-Leu – Aquarelle et crayons

Ce weekend, j’ai repris à l’aquarelle et au crayons de couleur un dessin réalisé il y a plus d’un an sur mon carnet de croquis.

Le quartier Saint-Leu se trouve en contrebas de la Cathédrale d’Amiens à cet endroit on trouve des quais servant par le passé à débarquer les marchandises provenant des hortillonnages.

Ce sont à présent des restaurants qui bordent la Somme offrant un paysage charmant pour les visiteurs poursuivant leur visite après avoir arpenté la célèbre cathédrale.

C’est également le lieu ou va se dérouler dans une semaine (4 et 5 juin) un festival de BD, avis aux amateurs :

Affiche Amiens