Quelques violettes de mars

Si la Pâquerette fleurit tout le temps, elle se trouve en ce moment dans les bois en compagnie de la Ficaire fausse-renoncule  et de la Violette.

A priori c’est de la Violette odorante (Viola odorata), une des plus communes. Cependant comme je n’ai pas vérifié si elle avait du parfum je reste prudent.

Il existe de nombreuses espèces de violettes et il n’est pas toujours facile de les différencier sans une analyse botanique stricte.

Ici on a bien des feuilles en forme de coeur (cordées) avec des petites dents rondes. La couleur des fleurs est d’un violet prononcé que l’on peut repérer d’assez loin, parfois blanche (ce n’est pas le cas ici).

De profil on voit un peu l’éperon qui remonte vers l’arrière.

Cette violette produit des fleurs en cette saison qui sont bien visibles mais qui sont une sorte de leurre car la production de fruits n’est pas l’objectif au printemps.

Après vont arriver d’autres fleurs plus réduites, presque invisibles sous les feuilles. Elles seront pourtant très efficaces pour la reproduction.

Ces secondes fleurs assurent une reproduction sexuée ou asexuée (autofécondation). La fleur ne s’ouvre pas toujours mais produit des graines qu’elle est capable d’envoyer loin de la rosette de départ.

Si cela ne suffit pas, des stolons vont permettre de coloniser progressivement le sol à la manière des fraisiers.

Voilà donc une petite plante qui peut créer rapidement un tapis violet si d’autres plantes plus grandes n’arrivent pas à se développer.

En gros elle adore s’installer dans la pelouse, et on lui pardonne…

Dessin du Lin cultivé

Je viens de terminer l’encadrement de mon dessin du Linum usitatissimum (Lin cultivé).

Un dessin un peu particulier vu qu’il est réalisé aux crayons de couleur, sans esquisse.

J’ai dessiné avant celui-ci plusieurs autres dessins afin de bien apprendre les particularités de la plante. Au moment ou je l’ai reprise je n’avais plus aucun modèle devant les yeux.

J’ai utilisé cette technique afin d’essayer de rendre le caractère brut de la plante qui est à la fois souple et pleine de vitalité.

Après le Lin rouge voici donc le Lin bleu, celui que l’on cultive pour réaliser du tissu ou même de l’huile de lin.

Cliquez sur la photo pour l’agrandir.

Linum usitatissimum (Lin cultivé)
Linum usitatissimum (Lin cultivé)

 

Le dôme de la Basilique Notre-Dame de Boulogne

Voilà un dôme qui donne le vertige avec ses grandes baies et sa voûte bleue. Cette coupole se trouve à Boulogne-sur-Mer dans une Basilique dédiée à la Vierge Nautonière (sur un bateau).

De l’extérieur c’est tout aussi impressionnant avec une lanterne haute de près de 100 mètres et une succession de tambours à colonnes aux proportions très réussies.

En général je ne suis pas fan de néoclassique, mais ici l’ensemble est harmonieux et ne cède pas à la surenchère.

Coupole et tambours - Notre Dame de Boulogne
Coupole et tambours – Notre Dame de Boulogne

Au niveau de la symbolique on remarque la présence d’étoiles à cinq branches que l’on retrouve dans plusieurs niveaux de l’édifice.

Les étoiles des navigateurs ?

Pour l’intérieur, on trouve un plafond à voutes ajourées tout a fait surprenant avec des formes organiques.

J’ai pris en photo des pointes de la grille, elle me font penser aux fleurs d’Arum, c’est un motif que l’on peut retrouver dans d’autres édifices. Ici il s’accorde parfaitement aux pointes d’étoiles.

Arums Titan

Ombres et lumières

Cette seconde planche de BD vient de s’achever avec la mise en place de quelques ombres et lumières.

J’en ai profité pour rectifier quelques détails comme le retrait de l’étal sur le marché. En effet des  photos plus récentes et certaines cartes postales m’ont prouvé que les fleurs étaient juste disposées sur le sol dans des paniers.

Plus troublant, j’ai retrouvé un épagneul noir sur des cartes postales de l’époque. Comme celui visible sur les photos de ma famille.

Il est possible qu’un jour je complète cette histoire avec l’avant et l’après, mais pour le moment je n’ai pas assez de précisions sur les lieux d’évacuation.

Mayenne ou Belgique de quel coté du front ?

A suivre…

La paix s'est envolée

Mon petit journal graphique