Archives du mot-clé orchidée

Phalaenopsis en pvc

Une fleur d’orchidée avec des bouteilles de lait

Voilà une réalisation qui ne demande pas une fortune en matériaux contrairement à la boule de roses que j’avais publiée lors d’un dernier article.

Le but est de réaliser une fleur de Phalaenopsis dans du plastique de bouteille de lait. Ce plastique a un grain proche de la texture de l’orchidée. Le respect de la symétrie est fondamental pour que la fleur soit réaliste, j’ai donc réalisé en premier un patron en papier avant de reporter le dessin sur mes bouteilles avec un feutre permanent.

Pour faire un dégradé de peinture acrylique jaune, j’ai utilisé la technique de la brosse à dent. Cela évite d’utiliser un aérographe. Un masque en papier sert juste à guider un peu les projections. Il faut ensuite rajouter quelques dessins maculaires de couleur pourpre.

(Ces traits vibrent normalement dans l’infrarouge et servent de balise d’atterrissage pour les insectes).

L’assemblage est monté ensuite sur une épingle (Comme un papillon) avec des petits points de colle pour maintenir les pièces florales dans l’axe.

Voilà une boutonnière « recyclage » qui devrait durer bien plus longtemps que la fleur originale.

Dessin d'une rosace au compas

Dessin d’une rosace au compas

Modèle reporté sur chaque axe

Modèle reporté sur chaque axe

Découpage des sépales

Découpage des sépales

Dessin des pétales

Dessin des pétales

Maquette de la fleur en papier

Maquette de la fleur en papier

Découpage des pièces florales

Découpage des pièces florales

Assemblage du labelle avec une perle

Assemblage du labelle avec une perle

Masque pour la peinture à la brosse à dents

Masque pour la peinture à la brosse à dents

Dessin des tâches pourpres sur le labelle

Dessin des tâches pourpres sur le labelle

Assemblage des pièces avec une épingle collée

Assemblage des pièces avec une épingle collée

Bouton Vanda

Floraison de l’orchidée Vanda

Un Vanda est vendu généralement sans substrat, pendu à une nacelle avec des racines aériennes fort développées.

Dans une serre, son arrosage se fait par vaporisation régulière, les gouttes tombant sur le sol ce qui recrée une atmosphère humide, chaude et lumineuse.

Hampe de Vanda

Hampe de Vanda

Pour entretenir celui-ci dans un salon, on utilise un tube en verre qui permet de « bassiner » la plante régulièrement afin que les racines continuent à se développer. Une fois trempées les racines grises deviennent vertes et ressemblent à des haricots.

Pour rester honnête, le Vanda présenté ici n’est pas le mien (le mien n’a pas fleuri cette année), néanmoins, entouré d’orchidophiles, je me dois de faire cette présentation sur cette re-floraison qui défie toujours la conception habituelle d’une plante (des racines dans de la terre ou de l’eau).

Chez les orchidacées on trouve toutes les couleurs du spectre (le noir n’étant pas une couleur) et ce Vanda complète cette gamme avec le bleu qui reste assez exceptionnel.

Orchidées

Orchidées

Feuille-maculee

Orchis mascula aux feuilles à taches

Au royaume des orchidées l’Orchis mascula est en France une des plus précoces à fleurir.

Je ne choquerais personne en disant que les fleurs sont des organes génitaux.

Moins connu, le non « Orchis » signifie testicule, ce qui fait référence aux racines de certaines d’entre elles qui peuvent être ovoïdes et doubles comme celle de l’Orchis mascula.

Cette orchidée n’est pas rare en Bretagne, je l’ai prise en photo en plein milieu d’une petite ville où elle poussait sans trop se faire remarquer.

Les feuilles sont déjà assez caractéristiques vu quelles sont maculées, disons tachées pour ne pas se mélanger avec le latin mascula qui signifie mâle, cependant certaines Orchis de ce type ne disposent pas de tâches.

Les deux tépales latéraux supérieurs ont tendance à revenir au dessus du labelle, ce qui fait une forme de casque, c’est déjà plus clair.

Orchis mâle

Orchis mâle

Le labelle est trilobé ce qui est également un bon point pour la reconnaissance.

La couleur violette peut virer au pastel.

Pied d'Orchis mascula

Pied d’Orchis mascula

Ondotoglossum

Cours d’art floral, au profit des enfants défavorisés

Le Kiwanis Club Quentin de la Tour organise un cours d’Art Floral au profit des enfants défavorisés de Saint-Quentin et son agglomération.

Le cours se déroule dans la salle des fêtes de  Fayet le 11 février 2012 (dans l’Aisne, en Picardie). C’est ma maman qui l’anime, alors je me permets de faire un peu de promo sur mon blog.

Vous avez sans doute noté que le dessin de l’orchidée provenait de mon site Espace graphique. Vu que j’autorise tout le monde à récupérer gratuitement mes illustrations, c’était une bonne idée de l’utiliser pour une affiche associative.

Art Floral

Cours d’Art Floral

 

 

 

Voilà, vous en savez un peu plus sur ma motivation à dessiner des fleurs :)

Guêpe sur une orchidée epictatis

Epipactis, une superbe orchidée sauvage

Je ne pensais pas voir une orchidée sauvage en cette saison avec une floraison si parfaite.

La présence de guêpes sur l’Epipactis à large feuilles indique que le nectar est juste à point. Cette orchidée fait environ 80cm de haut et produit des petites fleurs qui ressemblent (en miniature) à celles d’un Cymbidium.

Les feuilles ont une forme de lance et sont relativement larges pour une orchidée. La plante porte sur la même hampe des boutons, des fleurs et des gousses de forme ovale.

Guêpe sur l'orchidéeEpictatis à large feuilles