Berce du Caucase

Berce du Caucase ou Heracleum mantegazzianum

La Berce du Caucase est connue pour être une grande plante invasive et dangereuse.

Au niveau technologique la Berce a quasiment tout optimisé pour sa reproduction :

  • Ses tiges velues ressemblent a des colonnettes de style dorique, ce qui nous attire immanquablement pour l’admirer, la rompre et la déplacer.
  • Elle recouvre le sol de feuilles épaisses qui ne laissent aucune chance aux autres végétaux dans la compétition de l’espace et de la lumière.
  • La section d’une tige a tous niveaux donnera dans l’année de nouveaux rejets et de nouvelles cymes
  • Les nombreuses graines de l’ombelle tombent de 3 à 4m haut et se disséminent loin
  • Dans le sol une graine peut encore repartir après une dizaine d’années

Elle dispose surtout d’un poison très irritant qui rend photosensible la peau après un contact. Les brulures sont sévères et durables.

Donc si vous en avez dans votre jardin n’essayez pas de la couper à bras nus ou de la déplacer, renseignez-vous sur les mesures à prendre.

http://cap.chru-lille.fr/GP/magazines/96637.html

Heracleum mantegazzianum
Heracleum mantegazzianum

4 réflexions sur « Berce du Caucase ou Heracleum mantegazzianum »

  1. bonsoir Yann , merci de m’avoir signalé la faute de frappe, voilà qui est corrigé ! on a beau se relire et se relire, il arrive que quelque chose nous échappe ! la berce du caucase, je pense avoir plein de photos, si c’est bien celle là il y en plein au bord des routes lorsque je vais dans les hautes alpes, il faudra que je fasse un article un de ces jours ! bonne soirée Cathline

  2. J’aime beaucoup les ombellifères, qui évoquent les « fractales » mathématiques : un motif basique se répète en se ramifiant, à différentes échelles… Il y a de quoi faire des dessins et peintures, soit très naturalistes, soit carrément abstraites !
    Tout ça me rappelle qu’il faut que je termine ma peinture d’angélique (une autre grande ombellifère)…

  3. Bonjour Cathline et Thierry,

    Je ne suis pas très fier de mes photos, elle sont prises en plein soleil, à contre-jour.

    Mais bon le but était de présenter cette plante sous un autre angle que sa beauté.

    Thierry a effectivement raison, dans l’Art nouveau le motif de l’ombellifère a séduit de nombreux artistes. Je crois même en avoir vue une dans une cage d’escalier d’un musée à Nancy.

    La plus belle que j’ai vue en dessin a été réalisée par Maurice Pillard Verneuil, un vrai bijou. Malheureusement je n’ai aucun lien à vous proposer pour cette source.

    Sensibilisé petit au danger des ombellifères, j’ai eu tendance a toutes les éviter (même l’angélique), il faut dire qu’avant d’être grande, la Berce du Caucase peut avoir une taille plus petite.

    Alors sans doute je vais commencer à m’y intéresser en commençant par celle-ci qui marque les esprits, pour poursuivre avec les autres de la famille des Apiaceae (Apiacées) qui peuvent parfois être comestibles comme la carotte.

    Bon weekend à vous deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.