Blettilla hyacinthina striata

Orchidée Blettilla hyacinthina striata

Cela fait quelques années que j’attendais ce moment, celui de pouvoir admirer la floraison de cette orchidée de jardin.

Sur l’étiquette de l’horticulteur il était précisé « protection hivernale » et je n’avais pas fait attention à ce détail important. Mais sans doute elle a été un peu protégée par les herbes hautes que je coupais régulièrement.

Chaque année des feuilles aux bords panachés me signalaient sa bonne santé et au fur et à mesure de nouvelles pousses se sont éloignées du pied mère. C’est sur le deuxième pied que j’ai pu constater cette année la présence d’une hampe, il ne restait plus qu’à attendre (impatiemment) la superbe floraison.

Comme d’autres orchidacées, les fleurs tournent en s’ouvrant (résupination), on découvre ensuite ce labelle tigré dominant de beaux sépales roses. Je ne m’attendais pas à une couleur aussi saturée ce rose est particulièrement soutenu.

Si la plupart des orchidées vivent perchées dans les arbres, l’orchidée Blettilla hyacinthina striata est terrestre ce qui est plus pratique pour la cultiver.

Voici une petite photo pour en profiter :

Hampe de l'orchidée
Hampe de l’orchidée Blettila

 

Je dois rappeler ici que les orchidées terrestres sont très sensibles à leur sol d’origine car elle se nourrissent en partie de longs réseaux souterrains créés par les champignons. Sans son réseau d’échanges, la plante va s’affaiblir et disparaitre.

9 réflexions sur « Orchidée Blettilla hyacinthina striata »

  1. A tes crayons et pinceaux !
    Moi je n’arrive que très rarement à faire refleurir des orchidées, pourtant je fais tout comme mes copines qui ont des fleurs à ne plus savoir qu’en faire… Je ne désespère pas !

  2. Tu sais je ne vais pas fanfaronner, celle-ci a mis quand même longtemps à fleurir. Il y a des orchidées sous tous les climats il paraît. Tu dois juste trouver celle qui se plait dans ta maison 🙂

    1. Merci Cathline,
      On ne peut pas tout avoir dans son jardin, il faut savoir rester raisonnable. Je crois cependant que je vais m’acheter un second pied d’orchidée vu que la première à l’air de s’y plaire.
      Bonne fin de semaine.

  3. Elle est très jolie. D’après ce que j’ai trouvé comme information elle est essentiellement cultivée, aucune chance de la rencontrer au coin d’un bois!
    Overblog a enfin donné signe de vie et j’ai un petit espoir de retrouver mon blog comme avant.
    Belle journée

    1. Content que tes problèmes se résolvent Christine.
      C’est bien une orchidée de culture mais elle a quand même son petit caractère 🙂 Il faut normalement la protéger en hiver, j’ai eu de la chance de ne pas l’avoir perdue.
      Mon prochain article traitera d’orchidées sauvages que j’ai vu par centaines dans les bois le weekend dernier, un truc vraiment incroyable.

  4. Une petite merveille!
    Je me suis renseignée il y a peu sur ces orchidées de jardin. Si elles sont en pleine terre elles sont moins fragiles. En pot, c’est certain, il faut la rentrer pour l’hiver

  5. Oui j’ai également un vanda (une orchidée sans terre et sans pot), pour le coup je le sort dehors dès que possible car il n’y a rien de mieux qu’une petite pluie d’été !
    Merci pour ton passage Kri.

  6. Eh ben, quelle réussite ! On m’offre souvent des orchidées (comme cadeau ) et je ne sais pas y faire. Elles dépérissent régulièrement, je n’y arrive pas. Je les envoie en stage chez ma mère qui, elle, me les remet d’aplomb !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.