Jardin de l'Abbaye de Valloires

Abbaye de Valloires à l’aquarelle

Après vos commentaires sur le dessin de l’Abbaye de Valloires, j’ai ajouté un moine et des enfants dans cette composition.

Ces personnages représentent une sorte de rencontre temporelle des différents habitants de cette Abbaye, vu qu’elle abrite à présent des enfants.

Je ne rentrerais pas dans les explications historiques, mais j’espère avoir été fidèle avec l’esprit du lieu.

Pour le reste j’ai pris la technique de l’aquarelle car c’est bien plus rapide qu’une palette graphique. C’est juste qu’il n’y a pas de bouton pour revenir en arrière quand une couleur est mal posée ou déborde.

Voici le dessin dans son cadrage officiel :

Aquarelle de l'Abbaye de Valloires
Aquarelle de l’Abbaye de Valloires

14 réflexions sur « Abbaye de Valloires à l’aquarelle »

  1. Cela fait plaisir de voir que cette intégration de personnages convient a tout le monde.

    Je profite de cette réponse pour dire que j’ai ajouté un lien Atom vers ton flux RSS et celui de Thierry. Cela permet d’afficher en temps réel vos informations sur ce site.

    Logiquement cela ne peut pas faire de mal, bien au contraire. Mais si cela dérange je les retirerais.

    De temps en temps j’aime bien m’amuser avec les options de ce blog.

    Je regrette la disparition du blog sauvage de Colibri qui n’est plus accessible, un petit coucou si elle passe par ici.

    1. Merci Claire,

      J’ai essayé de ne pas peindre trop tard pour rester dans une palette légère.

      Quand je pense que certains peignaient à la lueur d’une bougie, cela devait être vraiment terrible.

      Bon weekend,

      Yann

  2. Avec ton commentaire Bretagne, je me rends compte que mon explication n’est pas claire.

    Dans un premier temps j’ai réalisé un dessin au crayon, il a ensuite été modifié pour y ajouter des personnages.

    L’aquarelle a été réalisée dans un troisième temps.

    C’est vrai que normalement l’aquarelle est un ensemble de voiles transparents qui ne sont jamais totalement opaques.

    Il est possible de faire un ajout foncé sur une partie claire, par contre il est quasiment impossible de rendre du blanc pur sur une surface déjà assombrie.

    Bien entendu rien ne nous oblige a continuer à l’aquarelle sur ce genre de détail, l’acrylique est parfois utilisée pour les finitions.

    Il y a des artistes qui mélangent différentes techniques et c’est bien également.

    De toute manière j’ai utilisé un crayon en premier pour poser mon dessin, c’est donc déjà une technique mixte 🙂

  3. Bonjour Kri,
    Faire une aquarelle avec une si belle architecture est un vrai plaisir.

    J’ai eu de la chance, il y avait un petit rayon de soleil qui tombait sur le chevet de l’Abbaye.

    1. Merci pour votre commentaire,
      J’aime bien visiter le jardin de cette Abbaye quand je vais sur la côte picarde.

      Je crois que que ce qui m’a le plus marqué dans la visite de l’Abbaye ce sont les anges en papier mâché dans l’église.
      C’est incroyable de voir qu’une matière si fragile puisse durer dans le temps, mais également la noblesse de ces sculptures exécutées avec un matériau si pauvre.

      A ce degré de transformation on peut dire que l’artiste avait de l’or dans les mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.