Aquarelle de clématite

Clématite en observation

J’ai terminé mon bloc de dessin pendant les vacances.

Sur une des pages, cette clématite de la famille des Renonculacées.

Dessin d'une clématite

Le principal accessoire pour dessiner : Les lunettes de soleil.

Le plus compliqué a été de caler la fleur pour qu’elle soit présentée sous le bon angle. Un éclat de granit m’a permis de stabiliser ce petit bout de liane.

Bonne rentrée à tous !

6 réflexions sur « Clématite en observation »

  1. Tenir la fleur n’est effectivement pas toujours simple !
    Calée dans un morceau de gomme mie de pain, ça marche avec certains plantes, ou alors scotchée sur un morceau de carton-plume aussi, c’est souvent bien pratique et ça permet d’avoir un fond blanc par rapport aux lumières.

  2. Bonjour Yann,
    et bonne rentrée à toi aussi. Ca y est, je suis presque définitivement installée en Bretagne, je vais pouvoir reprendre le chemin de mes blogs préférés.
    Pour dessiner, j’imagine que ce n’est pas simple en pleine nature, quand la brise fait des siennes. Pour photographier, c’est presque pareil, sauf que c’est moins long à patienter !

    1. Bonjour Colibri,
      Visiblement la Bretagne est ton coin tranquille pour écrire.

      La peinture en plein air, c’est presque un mythe.
      On arrive à dessiner en étant bien installé, c’est déjà un peu plus dur de placer quelques couleurs avec quelque chose qui tient la route.

      Dans ces moments là je pense à certains peintres qui ont réussi à faire de l’huile sur une plage venteuse ou peindre des paysages maritimes de tempête, c’est de la folie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.