Archives du mot-clé floraison

Phytolacca americana

Phytolacca americana : Chronique d’une recherche avancée

C’est une grande plante qui pousse « spontanément » dans mon jardin et que je n’arrivais pas à identifier.

Au départ ses feuilles m’ont fait penser à un Datura, mais rapidement les petites fleurs en grappe m’ont orienté vers une autre piste.

J’ai alors utilisé un moteur de recherche d’images avec quelques caractéristiques évidentes :

  • Ovaire supère (les pétales sont clairement en dessous de l’ovaire)
  • Petites fleurs blanches en grappe
  • Feuilles lancéolées

Et j’ai trouvé le « Phytolacca americana » ou Raisin d’Amérique, c’est là que j’ai compris que cela correspondait à un reportage que j’avais vu à la télé sur cette plante invasive.

Vu que les graines sont petites, il est facile pour les oiseaux de les déplacer, pourtant cette plante devient vite grande, ses feuilles « ovales lancéolées » couvrent bien le terrain, ne laissant aucune chance a des plantes plus lentes.

A priori les feuilles peuvent se consommer cuites (je n’essayerais pas) et les baies peuvent servir de teinture.

Je l’ai pris en photo pour le souvenir car je ne compte attendre de voir tomber les graines sur le sol, il sera sans doute trop tard.

Fleur de bambou

Fleur de bambou

Dans mon article précédent, j’avais indiqué que le bambou n’avait aucun mal à s’étendre sur de grandes zones.

Néanmoins le brassage des gènes passe par la fleur et sur ce point il y a deux écoles qui s’affrontent :

Ceux qui pensent que les bambous fleurissent et meurent.

Ceux qui assurent que si la plante garde quelques feuilles, la chaume continuera de vivre.

Selon les spécialistes certaines variétés de bambous ne fleurissent qu’une fois par siècle, ce qui est certainement vrai.

Celui-ci sur la photo serait un Fargesia murielae, je l’ai pris en photo pendant la floraison en septembre 2008, en 2010 les chaumes semblaient encore vitalisées. En janvier 2011 une petite faiblesse est à noter.

Difficile de tirer une conclusion pour le moment mais la plante semble quand même avoir survécu à la floraison.

Je vous laisse un lien vers ce site qui me semble assez documenté sur la question de la floraison des bambous :

http://archives.universcience.fr/francais/ala_cite/expo/tempo/bambou/botanique.html

Phalaenopsis à deux pétales

Phalaenopsis en mutation Après le double melon, voici un Phalaenopsis en mutation.

Cette orchidée compte deux, voire trois pétales, si on compte le labelle.

Malgré la mutation la fleur reste bilatérale, à la manière des papillons. Avec un miroir il est possible de reproduire la deuxième moitié de la fleur.

C’est le dernier bouton d’une longue floraison, la fleur ne s’est pas développée jusqu’au bout.

Un bêtisier de Noël, version dame nature.

Aquarelle d’une Alliaire Officinale

Aquarelle Alliaire officinale
Aquarelle Alliaire officinale

J’ai mis environ 2 ans avant de pouvoir prendre en photo une fleur de la famille des Brassicacées (Crucifères), entre les choux qui ne fleurissent pas (dans le jardin) et les fleurs sauvages qui ont une période de floraison courte, cette famille résistait à la prise de vue.

Il faut dire que le chou brocolis ne mettait pas vraiment en évidence les fleurs sans un bon objectif macro.

C’est l’Alliaire officinale qui me permet donc d’ouvrir cette nouvelle famille importante dans l’approche de mon site : elle a 4 pétales.

Une fois la photo prise, j’ai démarré mon aquarelle devant l’écran de l’ordinateur. Après une première approche qui vise à rendre la réalité, j’ai repris les couleurs en exagérant certains tons afin de rajouter un peu d’émotion dans cette capture rapide (sans dénaturer toutefois l’esprit de la plante).

La rhubarbe derrière le dessin ne fait pas partie de la famille des Brassicacées, mais des Polygonacées elle fera sans doute l’objet d’une prochaine aquarelle (ou de confitures*).
*Chez la rhubarbe, les feuilles sont toxiques, mais les bâtons sont consommables.

Floraison du lilas

Boutons de lilas
Boutons de lilas

Moment tant attendu dans le jardin : La floraison du Lilas.

Cet arbuste de la famille des Oléacées est un cousin nordique de l’Olivier.

Pour le moment les fleurs ne sont que des boutons mais d’ici quelques jours la couleur violette devrait s’étaler par petites touches bien saturées.

La floraison de la Tulipe a légèrement précédé celle du Syringa Vulgaris (Lilas).