Orchis mascula aux feuilles à taches

Au royaume des orchidées l’Orchis mascula est en France une des plus précoces à fleurir.

Je ne choquerais personne en disant que les fleurs sont des organes génitaux.

Moins connu, le non « Orchis » signifie testicule, ce qui fait référence aux racines de certaines d’entre elles qui peuvent être ovoïdes et doubles comme celle de l’Orchis mascula.

Cette orchidée n’est pas rare en Bretagne, je l’ai prise en photo en plein milieu d’une petite ville où elle poussait sans trop se faire remarquer.

Les feuilles sont déjà assez caractéristiques vu quelles sont maculées, disons tachées pour ne pas se mélanger avec le latin mascula qui signifie mâle, cependant certaines Orchis de ce type ne disposent pas de tâches.

Les deux tépales latéraux supérieurs ont tendance à revenir au dessus du labelle, ce qui fait une forme de casque, c’est déjà plus clair.

Orchis mâle
Orchis mâle

Le labelle est trilobé ce qui est également un bon point pour la reconnaissance.

La couleur violette peut virer au pastel.

Pied d'Orchis mascula
Pied d’Orchis mascula

4 réflexions sur « Orchis mascula aux feuilles à taches »

  1. Oui, mais à présent je suis environ à 700km de ces petites sauvageonnes bretonnes.

    Je pourrais essayer dans ma rue, ce serait intéressant, bien que beaucoup moins herbeux que les talus bretons.

    Je profite de ce post pour expliquer qu’il ne faut pas déterrer ou essayer de transplanter des orchidées sauvages.

    Les orchidées naissent en symbiose avec un champignon et conservent donc ensuite un réseau de mycélium qui est souvent vital pour elles (c’est une extension des racines).

    A la campagne, il arrive qu’elles poussent dans des près régulièrement tondus à la bonne hauteur par des herbivores. Leurs feuilles au raz du sol peuvent être rapidement recouvertes par une végétation non entretenue (fougères en Bretagne).

    Il arrive parfois que la tonte régulière d’un talus leur donne un avantage sur les autres plantes (c’est le cas de cet Orchis mascula), mais un changement de période de tonte peut décapiter les fleurs ou justement laisser les autres végétaux les recouvrir au moment ou elle ont besoin de faire de la photosynthèse.

    Je crois que l’Orchis mascula utilise alternativement ses deux racines chaque année ce qui explique cette forme particulière.

  2. Magnifique! Les feuilles prennent la couleur de la fleur!
    Merci pour ce très beau billet, j’adore les orchidées, mais je n’ai malheureusement pas la main verte…
    Je suis très touchée par l’adorable commentaire, merci beaucoup et très belle soirée

    1. Merci Kenza,

      J’ai effectivement passé une bonne soirée avec un film pour les enfants qui raconte une histoire sur des marsupiaux jaunes à taches qui mangent des orchidées.

      Au niveau botanique c’est très distrayant.

      Ton site est très vivant, je lui souhaite encore de nombreux gâteaux d’anniversaire.

      Je viens d’apprendre que Kenza signifiait Trésor en Arabe, c’est un très beau nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.