Violette odorante

Quelques violettes de mars

Si la Pâquerette fleurit tout le temps, elle se trouve en ce moment dans les bois en compagnie de la Ficaire fausse-renoncule  et de la Violette.

A priori c’est de la Violette odorante (Viola odorata), une des plus communes. Cependant comme je n’ai pas vérifié si elle avait du parfum je reste prudent.

Il existe de nombreuses espèces de violettes et il n’est pas toujours facile de les différencier sans une analyse botanique stricte.

Ici on a bien des feuilles en forme de coeur (cordées) avec des petites dents rondes. La couleur des fleurs est d’un violet prononcé que l’on peut repérer d’assez loin, parfois blanche (ce n’est pas le cas ici).

De profil on voit un peu l’éperon qui remonte vers l’arrière.

Cette violette produit des fleurs en cette saison qui sont bien visibles mais qui sont une sorte de leurre car la production de fruits n’est pas l’objectif au printemps.

Après vont arriver d’autres fleurs plus réduites, presque invisibles sous les feuilles. Elles seront pourtant très efficaces pour la reproduction.

Ces secondes fleurs assurent une reproduction sexuée ou asexuée (autofécondation). La fleur ne s’ouvre pas toujours mais produit des graines qu’elle est capable d’envoyer loin de la rosette de départ.

Si cela ne suffit pas, des stolons vont permettre de coloniser progressivement le sol à la manière des fraisiers.

Voilà donc une petite plante qui peut créer rapidement un tapis violet si d’autres plantes plus grandes n’arrivent pas à se développer.

En gros elle adore s’installer dans la pelouse, et on lui pardonne…

12 réflexions sur « Quelques violettes de mars »

  1. C’est en effet difficile de les différencier et la forme des feuilles n’aide pas beaucoup, elle est aussi assez variable mais c’est ça la botanique, des plus ou moins à chaque détermination. Ce qui est sur c’est que c’est toujours du plaisir de les rencontrer.

  2. Vers chez moi, j’ai des violettes blanches, c’est assez perturbant ! Mais très joli aussi, et je crois me souvenir qu’elles sont aussi odorantes que les « classiques ».

    1. Claire, voici une violette blanche prise en photo en 2010, je ne sais pas si c’est la même variété.
      Pour le moment je n’ai pas mis en place de famille pour ces violettes à cause de ces problèmes d’identification.
      Violettes blanches

  3. Intéressant ton article sur les violettes
    je pense que toutes les violettes sont plus ou moins parfumées du moins je n’en ai jamais ramassées qui n’aient pas de parfum quoique j’ai un doute sur les blanches !

    Depuis des années je récupère des plants et pas moyen qu’elles reprennent par contre j’en ai une touffe à un endroit qui a poussé toute seule va comprendre !
    Un jour j’ai récupéré un plant de ficaire qui a longtemps végété et depuis qq années j’en ai un petit parterre qui me ravit !
    J’ai aussi récupéré des plants d’hépatique noble qui refleurissent tous les ans souvent en même temps que les violettes.
    au fait sais-tu que le parfum de violettes se fait avec les feuilles, les fleurs, elles, sont plutôt utilisées en confiserie.
    Bon je parle, je parle …..
    Bonne soirée et excellent dimanche.
    Bises Cathline
    chez moi « le compagnonnage au jardin

    1. Bonjour Cathline,
      Bon en fait je ne l’ai pas dit dans le début de cet article mais la violette est une fleur qui suit ma famille depuis plusieurs générations. J’aurais même pu en glisser un brin dans ma BD généalogique si ce n’est que la déclaration de guerre se déroule en été, ce n’est plus la saison de la violette…

      J’ai pas mal de documentation mais pour vraiment bien la connaître je crois qu’il serait nécessaire de la dessiner.

      Pour en revenir à la ficaire, c’est également une maligne, au début elle trace et ne se fait pas trop remarquer. Quand elle commence à fleurir un peu partout c’est généralement trop tard pour s’en débarrasser. Moi elle ne me dérange pas mais contrairement à la violette, elle n’est pas comestible. Comme la plupart des renoncules c’est une empoisonneuse (à éviter dans une pâture).
      Bonne fin de weekend.
      Je vais aller faire un tour du coté de ton blog.

  4. Nous aussi on a plein de violettes dans le jardin. je ne savais pas que l’on utilisait les feuilles pour la confiserie … c’est pourtant souvent violet, les glaces à la violette… Je vais aller la regarder de plus prêt demain et voir si elle sent ! On a aussi plein de ficaires, je viens d’apprendre que ca s’appelait comme ca grâce à toi et j’aime bien parce que c’est doux aux pieds sous une pelouse… par contre on n’a pas de pâquerette et j’aimerai en avoir… Elles aussi , elles se mangent !

    1. C’est vrai que cela pousse bien aussi en Bretagne les violettes, j’en ai même pris en photo au mois d’août.
      Photo à l’appui :
      Violette en Bretagne

      Pour les violettes cristallisées il faut aller du coté de Toulouse ce sont de grands spécialistes.

  5. Bonsoir Cathline,
    C’est toi qui annonce la saison de orchidées, c’est ça qui est drôle avec Internet, on se rend bien compte du décalage des floraisons.

    Néanmoins je vais quand même aller faire un tour pour voir si quelques orchidées ne pointeraient pas leur nez chez moi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.