Fleur de bananier

Un régime de bananes à Batz

Pour faire plaisir à mes lecteurs(trices), voici une petite carte postale de l’Ile de Batz et son jardin exotique.

Voici donc une belle preuve que les bananes poussent en Bretagne, ce bananier est vraiment en bonne santé.

Je n’ai toujours pas compris comment cette fleur pouvait transmettre le matériel génétique aux fruits (les bananes) qui se trouvent à plusieurs dizaines de centimètres des pièces florales. Mais promis, je vais me renseigner*.

Dans ce jardin exotique on trouve également des Protéas comme ces Leucadendrons aux couleurs flamboyantes. Mais également plein d’autres végétaux qui ne gèlent pas sous ce climat protégé par la mer.

Protea Leucadendron Cela vaut vraiment la peine de prendre le bateau et de faire un petit tour sur cette île.

* Les bananiers sont de la famille des Musacées.

4 réflexions sur « Un régime de bananes à Batz »

  1. Hé oui Yann, j’ai déjà mangé des bananes bretonnes, très petites mais assez bonnes ! A côté de chez moi, en côte d’armor, sur les rives du trieux, un médecin a planté des bananiers qui donnent des fruits, et pas sous serre ! Etonnant… C’est vrai que le climat est assez clément en cette région où, jadis, on avait déjà introduit l’arbousier, d’où maintenant des forêts de cet arbuste plutôt méditerranéen…

  2. Bonjour Colibri,

    De la banane flambée dans une crêpe bretonne, voilà une bonne recette !

    Ton témoignage nous apporte une information : elle sont bonnes.
    C’est important de le savoir.

    Bien entendu dans un jardin botanique, il est hors de question de gouter aux fruits. Il faut donc en planter chez soi, ensuite je crois que c’est un peu comme le bambou, de nouveaux bananiers s’étendent à proximité par le sol.

    Je n’ai pas noté le nom du bananier en photo, mais un autre un peu plus loin portait également un régime, c’était un bananier du Japon (Musa basjoo).

    Je suppose que selon la variété les fruits peuvent être plus ou moins productifs.

  3. C’est vrai que quand on a visité le jardin exotique de Roscoff, on se demande si le jardin de l’île de Batz va réussir à nous surprendre autant.

    A Roscoff il y a ce rocher qui domine le paysage, on tourne autour, découvrant des plantes grasses des fougères arborescentes…
    C’est plutôt vertical et sinueux.

    A Batz, le fait de prendre le bateau, de traverser le village et les dunes nous dépayse déjà avant d’arriver aux portes du jardin.

    Ensuite on découvre la palmeraie dans un espace découvert, puis des espaces de plus en plus cloisonnés avec des plantes de différents climats (dont certains très secs). Certaines agaves sont vraiment impressionnantes avec des hampes florales de plusieurs mètres de haut.

    En ce qui concerne le reste de l’île de Batz, je n’ai pas eu le temps de visiter, le jardin était grand et je ne voulais pas rater le dernier bateau (juste une bonne part de tarte sur le port).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.