Archives du mot-clé pétales

Dahlia mutant

Dahlia mutant en forme de pompon

Il arrive que parois une plante ne rentre pas dans le schéma habituel en produisant une mutation.

Une irrégularité qui peut durer le temps d’une saison, parfois plus si le tubercule est responsable de ce changement.

Chez les astéracées chaque pseudo-pétale est en fait une fleur miniature, que ce soit le centre, ou les languettes de pourtour. Ce qui est moins courant c’est quand le cycle capitule + fleur est reproduit deux fois et surtout sans ajouter de tiges.

De face la mutation de ce dahlia se rapproche du modèle de l’edelweiss que tout le monde connaît.

Le dahlia, déjà étrange coté face, va beaucoup plus loin en faisant rejaillir une inflorescence du coté pile en laissant les bractées au milieu, ce qui est un rare exemple du genre.

Pour ceux qui ont déjà réalisé un pompon en laine, c’est exactement pareil : les bractées se trouvent là où on place les deux bouts de carton.

Dahlia de profil
Dahlia de profil

 

Dahlia verso
Dahlia verso
Poignée-de-portail

La rotation des fleurs de la Basilique Cathédrale Saint-Denis

Pour illustrer cet article, j’ai choisi une poignée de portail en forme de fleur, car celle-ci a la particularité de tourner pour nous ouvrir le passage du profane* au sacré.

Dans la Basilique Cathédrale de Saint-Denis reposent d’autres marguerites célèbres, cependant cette fleur n’est pas emblématique de cette nécropole royale.

En effet on y trouve également de nombreuses fleurs de lys sculptées à la verticale ou à l’horizontale (sur les gisants). De manière géométrique, la rotation de la fleur est donc de 90°, la symbolique de cette rotation pour un humain nous indique souvent la mort.

Henri II
Henri II avec fleurs de Lys.

Couronnes, boucliers, une bonne centaine de fleurs de lys horizontales se trouvent représentées ici.

Pourtant, le symbole le plus repris à Saint-Denis est celui d’une fleur à 6 pétales, visible notamment au niveau des rosaces.

Ducs d'Orléans
Ducs d’Orléans
Rose du transept Nord
Rose du transept Nord de Saint-Denis

Ce motif se retrouve sous plusieurs formes avec une version ou la fleur repose sur sa pointe, une autre plus stable ou la rosace repose sur ses deux pétales.

Dans la rose du transept, de nombreuses phases en marge décomposent cette rotation.

On retrouvera cette version stable sur deux pointes dans la Cathédrale de Reims.

Pour la plus commune, le motif à 6 lobes qui repose sur la pointe, il suffit de regarder le dallage de la chapelle de la Vierge pour être convaincu que celui-ci est le Lis de la Madone.

Dallage de la Chapelle de la Vierge
Dallage de la Chapelle de la Vierge

C’est ici sous nos yeux : Le Lis (Liliacées), vu du dessus a 6 tépales identiques et symbolise couramment la Vierge Marie.

La fleur de Lys est un Iris (Iridacées). Vu de profil, il est le symbole de la royauté en France. Botaniquement, il dispose également de six pièces florales, 3 pétales et 3 sépales.

 

* Profane : Devant le temple

Curiosités

Un petit cabinet de curiosités

Je viens de changer la galerie de mon site Espace Graphique elle était composée de photos simples et cela ne me plaisait pas.

J’ai donc fait un petit montage avec un globe de verre et des photos de fleurs caractéristiques du site.

Cela fait un peu « Cabinet de curiosités » ce qui me va très bien. Sur Internet les graphismes sont souvent froids et technos, personnellement j’aime bien redonner une âme en ajoutant des objets anciens. Cela permet de faire un contraste en la forme et le fond.

Les ampoules en verre vont certainement encore être remaniées, idéalement je vais les classer par nombre de pétales.

Il me reste à revoir l’ardoise qui sert à retourner à la page d’accueil. Ce sera pour une prochaine fois.

Circée de Paris - Circaea lutetiana

La Circée de Paris a deux pétales

Voilà bien trois ans que je cherche cette herbe aux sorcières et cette fois je l’ai trouvée.

Il faut dire que ce n’est pas bien gros, les fleurs sont minuscules et blanches, je touche les limites de la cellule de mon téléphone qui ne fait pas la mise au point sur un si petit objet (je fais la mise au point sur ma main avant).

Mon site Espace Graphique est organisé en fonction du nombre des pétales des fleurs est cette Onagracée n’en comporte deux, ce qui est le seul exemple à ma connaissance.

Si vous souhaitez des informations botaniques sur cette plante je vous conseille le blog végétal (rubrique Circée de Paris).

En ce qui concerne Circée ou plutôt Circé, c’est une magicienne abominable de la mythologie grecque. Connue notamment pour avoir transformé les compagnons d’Ulysse en cochons. La métamorphose animale n’était pas sa seule spécialité (elle décrochait également les étoiles du ciel !). Ulysse avait été mis au parfum et avait pris le soin de mêler quelques  herbes dans le philtre qu’il allait boire.

L’herbe utilisée par Ulysse répond au nom de Moly et il serait hasardeux de l’attribuer directement à notre candidate à deux pétales.

Pierrefonds, un château à escalier double et des Lys

Rose de pierre Après Chambord et son escalier à double révolution, je découvre qu’un escalier similaire existe à Pierrefonds (Picardie).

Plus compact, celui-ci tient dans un quadrilatère sans colonne centrale.

Ce château à été recomposé par Viollet-le-Duc suite à une longue période tragique.

Dans la chambre de l’empereur, l’abeille de Napoléon décore la cheminée à la place traditionnelle de la fleur de Lys royale (L’iris des marais).

Une rose avec des entrelacs mêlant une étoile de David et un hexaèdre (Lys) ornent la façade de la chapelle.

Un Lis à 6 pétales est représenté avec réalisme sur un des 4 montants du portail, chaque montant représente une famille botanique différente.

Les liliacées, les astéracées, les rosacées (avec les épines), et une famille à 5 pétales.

Lys de pierre Aster de pierre

Pierrefonds Escalier double de Pierrefonds