Archives pour l'étiquette pétales

Une rose à Noël

On a tous pu voir la nature s’emballer cette année, avec des situations rares.

J’ai pris en photo cette d’une rose dans la rue, elle a eu tout le temps de développer sa corolle bien fournie. Pas le moindre gel pour venir perturber ce lent processus.

Cette année les rosiers sont de la fête en même temps que les Hellébores. Il y aura même fructification vu que les abeilles sont au rendez-vous.

Les jardiniers savent que les rosiers fleurissent dès qu’ils en ont la possibilité comme bon nombre de Rosacées. Après on a pas toujours l’habitude de voir des roses aussi fournies sortir le grand jeu à Noël.

Chez les fraisiers la petite fleur peut profiter d’un répit, cependant sans une température adaptée la fraise restera petite. C’est un faux fruit, il est possible que les petits akènes de surface arrivent à maturité et finissent par produire des nouveaux plants.

Fraisier en hiver

Quand aux bananiers, après un mois de novembre qui a marqué les feuilles avec le gel. Voici les nouvelles feuilles, elles n’ont subi aucun dommage :

Bananier en hiver

La question est de savoir si il faut rabattre rosiers et bananiers pour le froid qui peut encore venir.

J’ai raccourci mes rosiers, pour les bananiers on verra bien…

 

Dahlia mutant en forme de pompon

Il arrive que parois une plante ne rentre pas dans le schéma habituel en produisant une mutation.

Une irrégularité qui peut durer le temps d’une saison, parfois plus si le tubercule est responsable de ce changement.

Chez les astéracées chaque pseudo-pétale est en fait une fleur miniature, que ce soit le centre, ou les languettes de pourtour. Ce qui est moins courant c’est quand le cycle capitule + fleur est reproduit deux fois et surtout sans ajouter de tiges.

De face la mutation de ce dahlia se rapproche du modèle de l’edelweiss que tout le monde connaît.

Le dahlia, déjà étrange coté face, va beaucoup plus loin en faisant rejaillir une inflorescence du coté pile en laissant les bractées au milieu, ce qui est un rare exemple du genre.

Pour ceux qui ont déjà réalisé un pompon en laine, c’est exactement pareil : les bractées se trouvent là où on place les deux bouts de carton.

Dahlia de profil
Dahlia de profil

 

Dahlia verso
Dahlia verso

La rotation des fleurs de la Basilique Cathédrale Saint-Denis

Pour illustrer cet article, j’ai choisi une poignée de portail en forme de fleur, car celle-ci a la particularité de tourner pour nous ouvrir le passage du profane* au sacré.

Dans la Basilique Cathédrale de Saint-Denis reposent d’autres marguerites célèbres, cependant cette fleur n’est pas emblématique de cette nécropole royale.

En effet on y trouve également de nombreuses fleurs de lys sculptées à la verticale ou à l’horizontale (sur les gisants). De manière géométrique, la rotation de la fleur est donc de 90°, la symbolique de cette rotation pour un humain nous indique souvent la mort.

Henri II
Henri II avec fleurs de Lys.

Couronnes, boucliers, une bonne centaine de fleurs de lys horizontales se trouvent représentées ici.

Pourtant, le symbole le plus repris à Saint-Denis est celui d’une fleur à 6 pétales, visible notamment au niveau des rosaces.

Ducs d'Orléans
Ducs d’Orléans
Rose du transept Nord
Rose du transept Nord de Saint-Denis

Ce motif se retrouve sous plusieurs formes avec une version ou la fleur repose sur sa pointe, une autre plus stable ou la rosace repose sur ses deux pétales.

Dans la rose du transept, de nombreuses phases en marge décomposent cette rotation.

On retrouvera cette version stable sur deux pointes dans la Cathédrale de Reims.

Pour la plus commune, le motif à 6 lobes qui repose sur la pointe, il suffit de regarder le dallage de la chapelle de la Vierge pour être convaincu que celui-ci est le Lis de la Madone.

Dallage de la Chapelle de la Vierge
Dallage de la Chapelle de la Vierge

C’est ici sous nos yeux : Le Lis (Liliacées), vu du dessus a 6 tépales identiques et symbolise couramment la Vierge Marie.

La fleur de Lys est un Iris (Iridacées). Vu de profil, il est le symbole de la royauté en France. Botaniquement, il dispose également de six pièces florales, 3 pétales et 3 sépales.

 

* Profane : Devant le temple

Un petit cabinet de curiosités

Je viens de changer la galerie de mon site Espace Graphique elle était composée de photos simples et cela ne me plaisait pas.

J’ai donc fait un petit montage avec un globe de verre et des photos de fleurs caractéristiques du site.

Cela fait un peu « Cabinet de curiosités » ce qui me va très bien. Sur Internet les graphismes sont souvent froids et technos, personnellement j’aime bien redonner une âme en ajoutant des objets anciens. Cela permet de faire un contraste en la forme et le fond.

Les ampoules en verre vont certainement encore être remaniées, idéalement je vais les classer par nombre de pétales.

Il me reste à revoir l’ardoise qui sert à retourner à la page d’accueil. Ce sera pour une prochaine fois.