Archives pour la catégorie Huiles

Quelques huiles sur toile.

Exposition au salon des Arts en mai à Saint-Quentin

Voilà, nous y sommes, mon tableau de Trachycarpus fortunei est terminé.

Notre association La Lanterne à BD est invitée comme de nombreuses autres associations au Salon des Arts à une exposition sur les thèmes des ombres et lumières en Picardie, la musique et le lin.

Un événement organisé du 5 au 17 mai 2015 par la Ville de Saint-Quentin, Majuscule et Chassis France au Palais de Fervaques.

Je présente lors de ce salon deux tableaux : Un sur le Lin, l’autre sur ce Trachycarpus fortunei qui pousse à l’extérieur ici et fait de superbes explosions florales (un détail du tableau est présenté en tête d’article).

Je n’ai finalement pas modifié l’encadrement de mon tableau, car le palais qui abrite cette exposition est un bâtiment à colonnes dans un style IIIème république. Je pense que ce cadre mouluré devrait bien se poser dans ce décor.

J’aurai bientôt l’occasion de publier des photos de l’installation notamment après la Nuit des Musées, le 16 mai ce qui devrait être un moment très convivial.

Salon des Arts
Salon des Arts

 

Voici mes deux tableaux accrochés, merci à Celadone pour la photo et l’installation lundi dernier :

Installation au Salon des Arts
Installation au Salon des Arts

 

Pendant l’exposition je me suis lancé dans le croquis de l’escalier d’honneur, bon c’est pas ce qu’il y a de plus facile à dessiner…

Croquis de l'escalier d'honneur du Palais de Fervaques
Croquis de l’escalier d’honneur du Palais de Fervaques

 

L'escalier de Fervaques après une deuxième séance de croquis.
L’escalier de Fervaques après une deuxième séance de croquis.

 

Escalier de Fervaques à l'aquarelle
Mise en place de l’aquarelle lors de la 3ème séance.

 

Réglages des ambiances de l'escalier
Réglages et amplification des ambiances colorées, après la fin du salon.

Je n’aime pas peindre à la bougie !

Voilà  plusieurs mois que je travaille sur une huile de grande taille (92x73cm) et il devient difficile d’avoir suffisamment de lumière (du soleil) pour avoir une vision des couleurs correcte.

On peut tout à fait peindre avec une lumière d’intérieur, voir même avec une bougie mais cela ne donne pas du tout les mêmes résultats, l’ambiance sera plus sombre.

J’ai beaucoup de respect pour les peintres qui ont peint avec des bougies la nuit, cela devait être vraiment difficile de respecter les couleurs dans de telles conditions.

Pour le dessin préparatoire, c’est encore jouable. Mais pour les couleurs, j’ai toujours peur de me retrouver le lendemain devant une triste harmonie.

Cela peut être un choix personnel de faire dans le ténébreux.

Comme vous le voyez, j’ai dépassé le seuil de la toile blanche et du crayonné. A certains endroits, il y a même plusieurs recouvrements de couleurs. Ce n’est pas encore très précis, mais je reviendrais plusieurs fois sur chaque détail de ce puzzle (confiant donc…).

La suite au prochain épisode…

Vue d'ensemble
Vue d’ensemble

Photos de l’exposition

Je suis fier de vous montrer deux photos de l’exposition de mes créations à l’Ecole de dessin.

J’ai encadré mon huile au nénuphar après l’avoir vernie. Ici la notion de vernissage prend tout son sens…

Le totem présentant mes aquarelles a été tendu au sol grâce aux bocaux a confiture (remplis de graines). J’étais un peu inquiet de savoir si le bambou serait toujours vert après une semaine de coupe, mais la couleur a tenu.

L’école m’a fourni un éclairage afin de pouvoir mettre en scène le lieu.

Exposition à l'Ecole Municipale Maurice Quentin de La Tour
Exposition à l’Ecole Municipale Maurice Quentin de La Tour