tige
Chrysanthème (ASTERACEES) Anthurium (ARACEES) Tradescantia (COMMELINACEES) Cardamine (BRASSICACEES) Ancolie (RENONCULACEES) Pêcher (ROSACEES) Espace graphique Rose (ROSACEES) Rose trémière (MALVACEES) Bletilla (ORCHIDACEES) Muguet (ASPARAGACEES) Eucharis (AMARYLLIDACEES) Nénuphar (NYMPHEACEES)          
aster

     
   
Gloriosa

hexagone Amaryllidacées (2)
pentagone Apocynacées (1)
point Aracées (1)
hexagone Asparagacées (1)
tube Astéracées (5)
tube Boraginacées (1)
carré Brassicacées (1)
pentagone Campanulacées (1)
pentagone Caryophyllacées (3)
tube Colchicacées (1)
triangle Commelinacées (1)
tube Convolvulacées (1)
pentagone Crassulacées (1)
pentagone Cucurbitacées (1)
symétrie Fabacées (1)
spirale Filicophytes (1)
carré Hydrangeacées (1)
hexagone Iridacées (1)
symétrie Labiées (2)
hexagone Liliacées (3)
pentagone Malvacées (1)
point Moracées (1)
symétrie Musacées (1)
pentagone Myrtacées (1)
spirale Nymphéacées (1)
carré Oléacées (2)
carré Onagracées (1)
symétrie Orchidacées (5)
pentagone Paéoniacées (1)
carré Papavéracées (1)
point Poacées (1)
tube Protéacées (1)
tube Rafflésiacées (1)
pentagone Renonculacées (4)
pentagone Rosacées (4)
tube Rubiacées (2)
carré Santalacées (1)
pentagone Solanacées (2)
symétrie Strelitziacées (1)

Blog Espace graphique

Polygones
Du triangle à l'octogone

Géométrie des fleurs
Classées par symétrie

Fibonacci : Graphique
Dessiner des spirales

Animations Florales
Fleurs animés

Chronophotographie
Image par image

Editeur
Me contacter






carnet


Famille des Commelinaceae (Commélinacées)




Cette famille contient de nombreux genres dont le Tradescantia à la symétrie triangulaire

Charles Plumier, botaniste de Louis XIV a ouvert la voie sur la connaissance de ces végétaux.

Globalement l'identification des plantes de la famille des Commélinacées est assez simple vu qu'il y a peu de fleurs disposant d'une corolle de trois pétales.

Elle sont classées parmi les monocotylédones. Le jeune plant est donc doté d'un seul cotylédon. Le chiffre 3 régit la distribution des pièces du calice et de la corolle. Les feuilles disposent d'une vascularisation parallèle.

Ces plantes se sont adaptées aux situations ombragées. La photosynthèse étant réduite dans ces conditions, elles compensent le manque de bois par de l'eau, ce qui en fait des végétaux compétitifs en sous-bois mais qui restent cultivables en terrain découvert.

Certaines font souvent d'excellentes plantes d'intérieur. Nommées Misères comme le Tradescantia fluminensis aux feuilles parfois panachées ou encore le Tradescantia cerinthoïdes aux pétales bicolores.

Tradescantia cerinthoïdes
Tradescantia cerinthoïdes

Le genre Commelina communis (Commeline Commune) dispose de fleurs à deux pétales visibles et un troisième plus discret. Son origine est asiatique, mais on peut le retrouver au milieu d'espaces naturels dans le sud de la France.

Le genre Tradescantia (Ephémère de Virginie) a 3 pétales en triangle qui ne tiennent qu'une journée. Il est pourtant apprécié par les jardiniers car nombreux boutons de cette plante vivace permettent de renouveler cette apparition éphémère.

Tradescantia x andersoniana
Tradescantia x andersoniana

La couleur bleue du Tradescantia ohiensis réagit rose à la radioactivité. C'est un détecteur naturel.

Le logo du nucléaire a la même forme que la fleur de Tradescantia, un bon moyen pour s'en souvenir.

A ne pas confondre avec le logo "Danger Biologique" qui utilise des spirales de Fibonacci.

Le genre Tradescantia vient du nom de John Tradescant, collectionneur botaniste anglais de la fin du 16ième siècle connu notamment pour ses contributions sur la connaissance de la flore américaine.

Symbolique du triangle :

Au moyen âge, Le trilobe est surtout associé aux feuilles comme le trèfle (Fabacées), les Commélinacées étant originaires de zones subtropicales.

La figure du trilobe est utilisée dans l'art gothique pour remplir une lancette dans sa partie haute. Sa pointe fait écho à l'espace ogival de la clef de voûte.

Le triangle pointe en haut représente la stabilité parfaite, l'ordre, la hiérachie.

Si dans ce triangle on inscrit un cercle alors on obtient "l'oeil de dieu", symbole maçonique. Cette figure est souvent représentée comme un pyramidion (sommet en forme de pyramide). Elle perpétue une iconographie liée au dieu , irradiant de lumière. Dieu que l'on peut retrouver au premier plan dans l'égypte antique lors du règne d'Akhénaton (Amenhotep IV).

Commélinacées
Album photo de Commélinacées

Pour en savoir plus :

 




 
  Phase lunaire 1
palme gauche 17h palme droite
 
 
 
   
tige